DE RETOUR EN ATLANTIDE, Ch. 2 – RENAISSANCE : JE SUIS RISHIE KAMALA

« Les Rishis sont partis. »

Lorsque Dr. Bali murmure ces mots à mon oreille, une idée me vient instantanément : “Réveille-toi, Kamala ; tu es un de ces Rishis. Il est temps de se réveiller. »

Le Dr. Bali ajoute ensuite quelques mots qui attisent ma curiosité : “Ce n’est pas par les postures que nous guérissons, mais par les sons. La guérison par le son fonctionne bien. »

Ma première pensée est la suivante : “C’est bon à savoir ! J’en prends note. »

« Maintenant, allongez-vous sur votre tapis, dit Dr. Bali. Nous allons faire quelques postures avec des bols chantants.”

Dès que je m’allonge sur mon tapis, les bols commencent à chanter. Je me sens immédiatement en paix. Mon corps et mon esprit se détendent comme par enchantement. Le son des bols me rappelle quelque chose… J’entends maintenant des cymbales divines chanter quelque part là-haut… puis j’entends des tambours… j’entends de belles voix… c’est comme si des anges chantaient, juste pour moi. Je me sens soudain chez moi. Je sens que ces âmes, tout au loin, là-bas, sont ma famille, mes frères et sœurs célestes. C’est magique…

Je suis tellement en paix et confortable; je me sens comme dans de la ouate. C’est ainsi que je m’endors lentement mais sûrement…

« Oh, mon Dieu, qu’est-ce que c’est ? Où suis-je ? Cette lumière vive… Je ne suis pas chez moi. Où suis-je ? »

Beaucoup de gens sont autour de moi. Certains ont des outils étranges dans leurs mains. Certains veulent m’emmener, mais je ne veux pas. Je résiste. Et cette lumière brillante au-dessus de moi… qu’est-ce que c’est ? 

Ils ont eu du mal à m’emmener loin de maman. Ils ont poussé sur ma mâchoire. C’est douloureux ! Pourquoi ils me font ça ? Ma mâchoire est si douloureuse maintenant…

J’entends une voix étrange, qui vient de loin… ” Réveille-toi, Kamala. Réveille-toi, Kamala. C’est bon, tu es ici avec moi, avec nous tous. »

Je suis en sueurs. Et je pleure.

« Oh ! Dr. Bali ! C’était horrible ! Ce qu’ils m’ont fait est horrible ! Je comprends maintenant pourquoi ma mâchoire était déformée. Ils se sont acharné sur ma mâchoire comme si j’étais un animal ! Les animaux sont mieux traités que les bébés, je pense. »

« Où étiez-vous ? demande le Dr. Bali. Expliquez-nous, s’il vous plaît, pour que tout le monde ici dans cette salle puisse comprendre ce que vous dites. »

« Je suis sur le point de naître, sur cette terre, dans cette vie. Ils ont eu du mal à me faire sortir du ventre de ma mère. Ils ont poussé sur ma mâchoire tellement fort, ça m’a fait tellement mal… Ils auraient dû faire ça d’une meilleure façon. »

« C’est donc pour cela que vous avez dû subir une opération de la mâchoire”, explique le Dr. Bali.

« Oui, c’est pour ça que j’ai dû me faire opérer. Et non seulement cette opération n’a pas aidé, mais elle a causé plus de douleur. »

« Ne vous inquiétez pas, tout ira bien. Lorsque vous commencez à prendre conscience d’un problème, cela signifie que la guérison est déjà en route. Vous pouvez guérir de la douleur causée par votre naissance et par votre opération. »

« Je vous crois. Mais il y a une autre chose que je n’ai pas aimé à l’hôpital, quand je suis née. Cette forte lumière sur moi… Je comprends maintenant pourquoi, dans cette vie-ci, je me suis toujours senti attaquée par toutes les lumières artificielles. Où que je sois, dans un centre commercial, dans un bureau ou dans toute pièce où il y a de la lumière artificielle, je veux juste m’enfuir ! La seule lumière que j’aime est la lumière naturelle, celle du soleil… ou des bougies ; oui, les bougies ! C’est pour cette raison que j’aime tant les bougies ! »

Dr. Bali explique : « Ces gens à l’hôpital ne savaient pas ce qu’ils faisaient. Guérissons vos douleurs. La guérison par le son vous fera du bien pendant que vous pratiquez le yoga. Il est bon que vous partagiez votre expérience avec les autres car ils peuvent mieux comprendre d’où vous venez et qui vous êtes vraiment. Et peut-être que votre histoire résonnera avec la leur… ils pourront alors s’identifier à vous. Cela crée quelque chose, comme une communauté de gens qui ont l’esprit ouvert, des gens qui se soucient d’eux-mêmes et des autres, vous voyez ? »

En soirée, de retour chez moi, je m’assois à mon bureau et j’écris :

J’ai l’impression de renaître. Revivre ma naissance a été une révélation. Je comprends maintenant pourquoi j’avais ces douleurs à la mâchoire quand j’étais petite. Je comprends aussi pourquoi j’ai fait tant de cauchemars pendant mon adolescence. Et pourquoi, aussi, je n’ai jamais aimé les lumières artificielles. Tout fait du sens maintenant. C’est bon que je sois retournée vivre ces moments douloureux de ma naissance; je peux maintenant m’en libérer, et re-naître. Je suis un nouveau bébé, maintenant; un nouvel être vivant. Je m’appelle Rishi Kamala. Je me souviens de tout maintenant. Je me souviens de ma vraie nature. Elle vient de l’Atlantide. Là-bas, sur ce vieux continent, toutes les lumières et tous les sons étaient naturels ; toutes les lumières et tous les sons venaient des arcs-en-ciel, des arbres, des fleurs, des oiseaux… Les sons et les couleurs naturels nous entouraient tout le temps : les oiseaux, les canards, les grillons…. le vent dans les feuilles, les vagues de l’océan… C’est pourquoi dans cette vie présente, sur Terre, j’ai toujours voulu être au bord de l’océan, ou dans la forêt, dans la nature, finalement. Quand je suis dans une ville, la nature me manque. C’est comme si je ne pouvais pas vivre dans une ville : trop de sons artificiels, trop de lumières artificielles. Mais là-bas, en Atlantide, il n’existe que des lumières et des sons célestes provenant de la nature. Je veux retourner dans l’Atlantide… tout de suite !

Ce que je pense, je le deviens. Soudain, je sens une énergie puissante surgir en moi, une énergie si puissante, j’ai l’impression qu’une tornade s’élève en moi; la tornade surgit d’abord dans mon esprit, puis dans chacune des cellules de mon corps, puis partout. Je sens que je suis sur le point d’être projetée quelque part, mais je ne saurais dire où précisément. Le monde extérieur semble vouloir – petit à petit – disparaître…

OH ! MON DIEU ! JE SUIS SUR LE POINT DE PARTIR !

En un instant, par la seule puissance de mon intention, je suis projetée là-bas. Je suis maintenant de retour… en Atlantide.

À SUIVRE

COPYRIGHT ISABELLE BUSSIÈRES, 2020

One thought on “DE RETOUR EN ATLANTIDE, Ch. 2 – RENAISSANCE : JE SUIS RISHIE KAMALA

Leave a Reply